]> Les « Acanthes » » Artiste et œuvre » Les « Acanthes » - FONDATION BEYELER – NATIONALE SUISSE - CONSERVATION PROJECT HENRI MATISSE «ACANTHES»
Fondation Beyeler

 
L’artiste
Les « Papiers découpés »
Les « Acanthes »
Les « Acanthes »

Les « Acanthes »

Matisse a esquissé sur le papier la composition d’« Acanthes » l’aide d’un long bâton l’extrémité duquel était fixé un morceau de fusain. On distingue encore quelques-unes de ces lignes préparatoires, qui laissent entrapercevoir l’intention de Matisse de créer une composition picturale libre, tendant vers l’ouverture. Il a arrangé sur le dessin les fragments de papier préalablement peints la gouache puis découpés, créant ainsi en un tableau qui doit son pouvoir de fascination sa simplicité en même temps qu’ la générosité de la répartition des formes colorées.

Matisse s’est limité aux trois couleurs fondamentales, le jaune, le rouge et le bleu, et deux complémentaires, le vert (jaune + bleu) et l’orange (jaune + rouge), leur accordant un vaste espace plein d’atmosphère sur le blanc neutre du fond. Il donne l’impression d’une représentation dynamique de nature, d’une image d’éléments, de la lumière, du vent qui agite les plantes.

Le titre d’« Acanthes » doit être compris comme une référence la région méditerranéenne, lieu de prédilection des acanthes, mais aussi comme une allusion l’Antiquité. La forme de la feuille de cette plante était un motif ornemental très prisé de l’architecture antique.


Légende: Acanthes, 1953 © Succession Henri Matisse / ProLitteris, Zurich