]> Contribution 2011 » Déroulement du Projet » Structure d’Acanthes - FONDATION BEYELER – NATIONALE SUISSE - CONSERVATION PROJECT HENRI MATISSE «ACANTHES»
Fondation Beyeler

 
Contribution 2012
Contribution 2011
Contribution 2010
Contribution 2009
< Back to overview
mercredi, 20. avril 2011

Structure d’Acanthes

Structure d’Acanthes

Légende: 1 gouache colorée, 2 papier, 3 adhésif, 4 gouache blanche, 5 gouache blanche, 6 ligne de fusain, 7 papier, 8 adhésif, 9 papier kraft, 10 adhésif, 11 toile, 12 châssis à clés, 13 retouches

 

Structure d’Acanthes

La structure des « Papiers Découpés » est formée de deux parties : la composition picturale visible et un système de support composé de plusieurs couches. L’utilisation de différents matériaux — châssis à clés, toile, différents papiers, gouaches et adhésifs — résulte du processus de travail lui-même.

Dans les œuvres de la Fondation Beyeler, la structure peut comprendre jusqu’à sept couches dans Algue blanche sur fond rouge et vert et jusqu’à 18 dans Nu bleu, la grenouille. S’agissant d’Acanthes, on peut identifier 13 couches différentes, dont la moitié seulement apparaît sur la face antérieure de l’œuvre.

Le papier recouvert de gouaches de couleur et découpé en formes par Matisse (1, 2), les traits de fusain (6) ainsi que le papier de fond (7) proviennent de l’atelier de Matisse à Nice.

Pendant le montage d’Acanthes sur toile à Paris, on ajouté le châssis à clés et la toile (11, 12), le papier kraft (9) et les adhésifs (3, 8, 10). En outre, le papier de fond a été recouvert de deux couches de gouache blanche (4, 5).

Des retouches anciennes sont visibles sur la marge (13).